Bienvenue à nos nouveaux gardiens

M. Helder de Barros et son épouse Elisabete sont les remplaçants de Bernard et Isabelle Poignant et assurent désormais les fonctions de gardiens au Vallona.

A peine la quarantaine, mariés, 2 enfants, ils sont tous deux originaires du nord du Portugal.

L’ARV leur souhaite la bienvenue et bon courage pour les nombreuses tâches qui les attendent.

Ici sur cette photo, nos anciens et nos nouveaux gardiens (clic pour agrandir l’image)

unnamed

 

 

Départ de Patrick FABRIS 6ème Président de l’ARV

 Président de notre Association depuis mars 2012, Patrick FABRIS quittera le Vallona ce mois de juillet afin de s’installer en province.

Il a donc démissionné de son mandat lors du conseil d’administration qui s’est tenu le 29 juin 2015.

Résident de l’immeuble depuis 1979, il fut l’un des fondateurs de l’association avec Patrick COUSTENOBLE, premier Président aujourd’hui décédé.

L’ARV lui rend hommage pour toutes les actions entreprises durant son mandat, notamment celles relatives à l’accompagnement des locataires devant la Commission de conciliation suite aux hausses de loyers demandées par l’OGIF lors du renouvellement de leur bail.

Le Conseil d’Administration lui a donné bien volontiers quitus pour l’ensemble de sa gestion.

Afin de préserver la diversité du Vallona, l’ARV sera dorénavant animée par un « Directoire » de trois membres : Jean-Louis CARBON, Alain PLUMAS (locataires) et Christian BAICHERE (copropriétaire).

clic pour agrandir la photo

 Pot départ de Patrick lors du CA de juin 15

l’Au Revoir de Bernard et Isabelle

Voici en intégralité le discours lu par Bernard et Isabelle POIGNANT lors du pot de départ organisé le 5 juin sur les terrasses du Vallona.

 

Chers Amis

Voilà 13 ans, nous quittions notre Picardie natale pour nous lancer dans une nouvelle aventure, ici, à Nanterre.

Lorsqu’à l’époque on nous a proposé les fonctions de gardiens d’immeuble, nous avons accepté avec enthousiasme. Nous imaginions alors un bel immeuble, pas trop grand, bien tranquille, où nous passerions les dernières années de notre vie de travail, il est vrai bien remplie.

Pleins d’enthousiasme, nous nous sommes rendus à Nanterre pour découvrir notre nouveau domaine, le Vallona.

Et, oh surprise ! Que découvrons-nous ? un immense paquebot, des fenêtres partout, des balcons, des escaliers, des coursives à n’en plus finir ….. Combien d’habitants ici me dites vous ? 1500 ! Houps ! …. Combien de logements ? 514 ! Re-houps ! ….

Mon Dieu, dans quelle galère nous sommes nous fourrés !

Allez, on y va gaiement, on y croit, on va y arriver ….

Et les semaines, les mois, puis les années ont passé. Avec leur lot de tâches quotidiennes : le courrier, les colis, les recommandés, la distribution du travail aux équipes…

Et les rondes, plusieurs fois par jour, les problèmes de voitures dans les parkings, les travaux de maintenances, les fuites ; les espaces verts …. et j’en passe ….

Mais aussi et surtout avec les contacts avec les résidents, vous toutes, vous tous, qui avez eu la gentillesse de bien nous accueillir. Quel bonheur chaque jour : un petit bonjour …. Un grand merci …. Un petit service par ci … un petit service par là …. Des nouvelles des uns et des autres … le soucis de la vieille dame que l’on n’a pas vue depuis plusieurs jours. Et les départs en vacances : des plantes à arroser ? pas de problème … le petit chien à garder ? pas de problème … vous pouvez compter sur nous, nous sommes à votre écoute et à votre service, vous nous le rendez tellement bien.

En nous remémorant tout ce temps passé, avec vous, pour vous, notre émotion est immense et sincère.

Et au moment de nous dire « adieu », nous avons le cœur serré et les larmes aux yeux.

Merci, merci à toutes et à tous. Vous avez fait partie de notre famille durant ces années, nous avons partagé vos joies et vos peines. Nous ne vous oublierons jamais !

Isabelle, Bernard et Ludivine POIGNANT

pot poignant 2

pot poignant 3

 

pot poignant 1

 

Judo: la remise des ceintures en images

Les photos de la remise des ceintures et de la petite fête qui a suivi. Merci à tous et en particulier à Maurine.
A l’année prochaine.

Cliquez sur une image pour voir le diaporama en grand format.


FÊTE DE L’ IMMEUBLE ET DÉPART DE NOS GARDIENS

VENDREDI 5 JUIN à partir de 19h00

Sur les terrasses du Vallona

(sous la passerelle)

Nos gardiens M. et Mme POIGNANT quittent notre résidence cet été afin de profiter pleinement de leur retraite. Nous les regrettons déjà et leur souhaitons une excellente retraite.

Pour les remercier et leur témoigner notre reconnaissance, nous vous proposons de nous réunir autour d’un verre et d’un repas le vendredi 5 juin à partir de 19h.

 Family Gathering

Rendons ce moment festif et convivial, chacun pouvant contribuer en apportant nourriture salée et/ou sucrée et boissons (jus de fruit, sodas, eau, vin).

Nous proposons de leur faire un cadeau commun et pour cela nous mettons à disposition une urne dans la loge de M. Hanique jusqu’au 29 mai 2015.

 Marquons les années de présence de nos gardiens dans notre résidence par un LIVRE D’OR, pour cela nous avons besoin de vos témoignages, vos photos, anecdotes, …. Vous pouvez déposer vos souvenirs chez M. Hanique.

DEPART PROCHAIN DES GARDIENS

Nous avons appris récemment que M. et Mme Poignant (gardiens salariés de la copropriété) vont nous quitter en juillet prochain pour partir en retraite.

Leur remplacement fait en ce moment débat au sein de l’OGIF et de la copropriété. Le problème est en effet le suivant : faut-il recruter un nouveau couple ou, pour des raisons financières, un seul gardien ? Dans ce dernier cas, la réception et la distribution du courrier ne pourraient plus être assurées par le gardien mais par la Poste.

Le problème est d’importance car les conséquences pourraient être lourdes pour les résidents surtout si le service postal ne relève plus du ou des gardiens (ex : pour les recommandés et colis qu’il faudrait aller chercher soi-même à la Poste). Par ailleurs, vu le nombre de tâches à accomplir au niveau de la loge, il apparaît difficile d’imaginer qu’une seule personne puisse y faire face.

Nous suivons de près l’évolution de cette affaire. Nous comptons en effet poser directement la question au représentant de l’OGIF lors d’un entretien que nous avons sollicité et que nous devrions obtenir sous peu.

Nous vous tiendrons bien sûr régulièrement informés.

Détecteur de fumée

Le détecteur de fumée Kidde 10Y29 qui vient de vous être installé est le tout nouveau détecteur de la gamme Kidde. Il est doté de hautes performances de détection et possède de nombreux avantages, dont le fait qu’il soit alimenté par une pile au lithium scellée (donc non remplaçable) d’une durée de vie de 10 ans.

Un bouton de pause est également intégré au détecteur de fumée pour arrêter l’appareil pendant 10 minutes en cas de fausse alarme.

Le détecteur de fumée Kidde 10Y29 est équipé d’une grille anti insecte qui empêche l’introduction d’insecte à l’intérieur du daaf. Cela limite les effets d’alarme intempestive et assure le bon fonctionnement de votre appareil. Le détecteur de fumée Kidde 10Y29 dispose d’une garantie de 10 ans et est conforme à la norme européenne EN14604.

Informations sur le détecteur de fumée Kidde 10Y29 :

  • Détecteur de fumée autonome
  • Capteur photoélectrique
  • Pile au lithium scellée
  • Alerte sonore de pile faible
  • Bouton de test
  • Bouton de pause
  • Sirène intégrée de 85 dB à 3 mètres
  • Kit de vis et chevilles inclus
  • Sécurité anti oubli de pile
  • Sécurité anti démontage
  • Dimensions (H x Dia) : 4 x 14,2 cm
  • Poids emballé : 260 grammes
  • Durée de vie : 10 ans
  • NF, CE, EN14604
  • Garantie de 10 ans

Vous trouverez ci-après la fiche produit de votre détecteur, ses caractéristiques ainsi que les conseils d’entretien :

fiche_produit_10y29

Bonne retraite à Rémi Basangé

Le 2 février dernier, l’Association a rendu hommage à son ancien Président, M. Rémi BASANGE (ici en photo avec son épouse) qui, après 35 ans de présence au sein de l’immeuble, va déménager pour retrouver la maison de ses racines familiales située dans un village près de Montargis, au sud de Paris.

Rémi faisait donc partie de ce contingent de locataires présents depuis l’origine du Vallona mais dont le nombre diminue au fil du temps qui passe …

Il a eu un rôle très actif au sein de l’ARV, assurant à plusieurs reprises, entre 1982 et 2005, sa présidence (durée cumulée de 18 ans). Ces dernières années, il avait pris du recul. Il reviendra pourtant au Bureau exécutif de l’ARV en 2013 lorsque l’OGIF a voulu imposer aux locataires d’importants travaux d’électricité. Il a ainsi contribué, avec les autres membres du bureau, à obtenir un report des travaux au départ définitif des locataires ayant réalisé des embellissements de leur cadre de vie que ces travaux auraient endommagé.

Tous les membres du Bureau lui souhaitent une bonne retraite et le remercient très sincèrement.

du Samu Social à l’Hôtel de luxe ?

L’Hôtel Itinéraires, situé face au Vallona et disposant de 137 chambres, hébergeait de nombreux touristes venus souvent en groupe de l’étranger.

Face au tourisme devenu de plus en plus « low-cost », cet hôtel a subi une baisse d’activité importante qui a contraint le propriétaire à signer, il y a 2 ans environ, une convention avec le Samu Social de Paris pour l’hébergement de personnes en difficulté.

Depuis, toutes les chambres sont occupées, ce qui n’était pas le cas avant.

Des nuisances (sonores, ordures à même le trottoir, linge aux fenêtres) constatées par nos résidents nous ont conduits à solliciter un entretien auprès d’une élue de la mairie de Nanterre pour signaler ces désagréments.

Deux membres du bureau de l’ARV ont donc rencontré le 29 janvier la première Adjointe au Maire, qui, bien consciente du problème puisqu’elle habite le quartier, était déjà intervenue auprès du propriétaire de l’Hôtel concernant ces problèmes d’ordures qui font l’objet d’un ramassage distinct (s’agissant d’ordures  commerciales) par Veolia, sachant que les conteneurs existant auraient dû être complétés par ledit propriétaire de l’immeuble.

Un constat d’huissier a déjà été fait et une amende pénale a été dressée.

Par ailleurs, d’après ce que nous avons retenu, il se pourrait, qu’à terme, c’est-à-dire vers la fin du chantier de l’Aréna 92, l’hôtel subisse d’importantes transformations afin de devenir un hôtel de luxe !!

D’ici là, la mairie ne peut obliger le propriétaire à faire des travaux d’entretien et de réparation.

Nous restons en contact avec la mairie et tiendrons nos résidents informés.

Ci joint courrier de la Mairie de Nanterre adressé le 17/2/15 à l’ARV

Mairie de Nanterre 2 2015

La résidence, le parc, les habitants….